Complexité audiophile et dérives…inévitables : épisode 2 2


Arghhhh

Je décrivais dans cet article les dérives des réseaux sociaux et de certains fan de “marques”. Il est temps maintenant d’aborder l’épisode 2 du sujet puisqu’il s’agit maintenant d’un fabricant spécifique dont il s’agit : TotalDac. En effet, ce dernier se lance dans la diffamation après que les membres de son fan-club aient tracé la route.

L’actualité de Totaldac sur la toile a été rythmée durant l’été avec l’affaire ASR et, ce fût ensuite le cas de différents fils concernant TotalDac sur le forum du célèbre site français homecinema-fr. La complexité de la discussion écrite fait que, assez souvent, des incompréhensions naissent de la capacité à interpréter des différents intervenants. Le fil de TotalDac a été repositionné par les modérateurs dans l’actualité des enseignes ainsi que d’autres fils annexes comme les celui sur les enceintes Camerton Binom 1.

Je ne vais pas chercher à commenter ce qu’il s’est passé car je trouve cela toujours stupéfiant, voire terrifiant, de voir comment des fils peuvent dériver en raison de mauvaises intentions ou de capacités d’interlocuteurs à détourner le forum pour leur intérêt personnel. Là où cela devient un problème, est quand le propriétaire de la marque TotalDac commence à intervenir de manière étonnante et je dois dire assez délirante en me mettant en cause dans la dérive de “son” fil. Dans le post suivant, TotalDac me prend très clairement pour la personne qui le taquine/provoque (un certain Gigatoaster26)

Pro -Co m nt 
M es"ge 
s, 1311 
10 oct 2003 18:03 
lisation 
Nov 201S 16:42 
Gigatoaster26 a écrit: 
Bonjour, peut être faut-il considérer les produits Totaldac comme des collectors : c'est assez rare de croiser un Dl-seven ou des enceintes comme les DI 50. Finalement la decote n'est certainement pas si importante et c'est 
peut Etre un meilleur investissement que des actions FDJ.....D'ici 20 ans les DISO auront peut être autant de succès que les meubles en formica de nos jours : les pavillons une fois retournés seront des pots de fleurs vintage. 
Pour Vincent arient ne t'inquiete pas il est dans la chasse aux sorcières...c'est dommage mais c'est comme cela. Et pour le DI streamer c'est juste l'ancien DI Serveur auquel le Gigafilter a été rajouté pour passer de 4990 à 
5SSO€. Bref le Gigafilter pourrait être proposer à 1000E. Est-ce que ca les vaut ? Autant retourner sur le fil de Totaldac car ici c'est quand même aussi BAUDIO que je ne connais pas mais qui semble assez intéressant. 
Patatorz38, 
Donc tu dis que Totaldac vend trop peu, et GT15 trouve que Totaldac est une société trop riche. Mettez-vous d'accord! e 
Mais c'est vrai que ce qui compte c'est l'intention. 
o

TotalDac a joué au détective privé et a conclu par je ne sais quel biais que ce forumer, Gigatoaster26, ne pouvait être que moi en semant des allégations incongrues (cf ci-après)

Donc pour clarifier l’histoire des pseudos : ces derniers ont été changés à 2 reprises par la modération de HCFR à ma demande. Le pseudo initial, ludovic.audoin a été changé en Patatorz38 puis 2612Hz. Tout ceci est parfaitement en règle avec la charte et la modération de HCFR. Donc il n’y a rien à cacher. Cette “révélation” permettra de clarifier le post d’un certain “ROTH Olivier” qui lui aussi joue au détective ou à l’apprenti “gestapiste” dans le post suivant. A noter que cette personne, comme “FredYves” abordé ici, ne répond pas aux messages sur HCFR.

Et dire que tout ceci est parti d’un article dans lequel j’ai osé indiquer que le produit Gigafilter de TotalDac ne fonctionnait pas dans mon système….C’est bien me faire trop d’honneur de m’accorder autant de temps et d’impact en comparaison des tests aussi dithyrambiques un peu partout sur le net sur ce produit. Il semblerait que TotalDac, ou plutôt son propriétaire, n’apprécie que l’unanimité quant à la performance de ses appareils, et que la critique constructive (il suffit de relire l’article en question) ne lui sied guère. Cela m’amène à me demander si l’adage « on récolte ce que l’on sème » ne s’applique pas dans ce cas précis.

En conclusion, il m’a fallu quelques jours et un déplacement à l’étranger pour savoir comment réagir à ces propos diffamatoires. Le temps est souvent le meilleur conseiller, et comme l’intérêt que je porte maintenant à cette marque devant le comportement déplacé de son propriétaire, n’est finalement que très limité, je vais en rester là. J’ai cependant tout consigné de manière à ce que des suites puissent être entamées si cette triste personne continue dans ses délires. Maintenant je retourne à mes occupations et au partage de mes ressentis tout à fait personnels.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

2commentaires

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Cet article vient en écho de ce que j’ai vécu sur hcfr il y a quelques mois, suite à un fil que j’avais crée pour échanger sur baudio, nouvelle marque française de dac, dont j’ai acquis le modèle bdpr suite à la revente de mon système D1 Sever et Twelve, fleuron des dac totaldac. Un type de post que j’ai l’habitude de faire depuis 2006 sur hcfr pour témoigner de ce qui me plait suite à des tests et/ou évolutions de mon système, et qui ne posait pas de problème à Totaldac quand je le faisais sur son fil à l’avantage de son matériel, et qui n’a suscité aucune réaction des marques que je pouvais mettre au « second » plan. Mais là, sur ce fil baudio, Vincent Brient est intervenu quelques heures après la création de mon post pour discréditer mon témoignage, pour y « apporter du contexte » selon lui, alors que ces propos étaient clairement diffamatoires en me collant un procès d’intention (si j’ai tout vendu et si j’écris sur baudio et contre totaldac, c’est pour me venger selon lui, car j’ai eu un problème avec du matériel sous garantie qu’il m’a vendu en tant que distributeur). Les débordements de ces derniers jours sur le fil baudio et totaldac et camerton, la modération hcfr a transféré le fil camerton dans la rubrique actualité des enseignes, et le contenu du fil baudio sur le fil totaldac après avoir bloqué les publications pendant quelques jours. Le fil totaldac avait été recalé cet été dans la section « actualité des enseignes », là aussi suite à l’utilisation évidente du fil pour sa propre publicité et où il n’était plus possible de pouvoir échanger en respectant subjectivation (présenter sa pensée comme une opinion personnelle) et modalisation (présenter sa pensé comme sujette au doute).

Si je viens donc témoigner ici, ce n’est pas pour me poser en victime ou encore me venger, mais pour aller un peu plus loin sur comment cela m’a interpellé, et aussi pour témoigner de comment je me sens aligné avec le type de réponse que tu y apportes, et en quoi ce type de réaction est indispensable pour redonner de la liberté à chacun de s’exprimer.

Alors voilà, quand je sens que quelque chose me dérange, pour garder la vigilance de ne pas tomber dans l’enfermement ou/et la paranoïa, je me pose la question suivante : « à quelle question je cherche à répondre en ayant ces pensées, ces ressentis ces actes ou ces intentions ? ». Dans toutes celles que j’ai pu trouver, celle qui me semble essentielle et que je me remets en tête est : «comment exister par ma singularité, en responsabilité, et en laissant la même liberté aux autres ?». Cette question m’incite à clarifier qui je suis et qui je veux être. D’un coté, je sens un besoin d’exprimer ma singularité dans le monde : ce que je ressens, ce qui m’est important, et ce que je peux créer, et en même temps il y a aussi un besoin de me protéger de mes blessures, de mes cicatrices encore douloureuses et de leurs souffrances associées. Naturellement, je suis donc aussi tenté d’accuser les autres de ce que je peux leur fais moi-même subir et ainsi rentrer dans la manipulation sans en avoir conscience : (me) cacher mes intentions, mon système de valeurs, ou encore la réalité, ou encore dans l’objectif de maintenir les autres dans des niveaux de conscience inférieurs, les garder sous contrôle dans des contrats dont je tire des avantages claires mais non explicités dans la relation. A chaque fois que je me laisse enfermer dans ces mécanismes, je constate que je ne deviens plus ce que je souhaite être au plus profond de moi, et que je limite la liberté des autres de le faire aussi.

Au plus profond de moi, je ne pense pas qu’un être humain puisse continuer à manipuler quand il arrive à un niveau de conscience de ses blessures les plus profondes. Cependant, tout en ayant de la compassion d’un coté pour ceux qui sont encore dans ces méconnaissances (y étant moi même bien souvent), il me semble qu’il relève de la liberté de chacun de se mettre en mouvement pour revenir vers soi, tout en sachant se protéger de manière adéquate, sans juger et réduire soi-même ou les autres, pour garder sa liberté d’exprimer sa singularité, qui fait la richesse et je crois fera la durabilité du monde, et de la vie.

Enfin, si j’aime la hifi, et témoigner sur des forums, c’est en premier lieu pour l’amour de la musique, qui est à mes yeux un des reflets les plus sensible de notre humanité. C’est aussi de par ce que ce monde de passionné m’y fait vivre et me permette ainsi des prises de conscience sur moi-même et surtout des rencontres de personnes avec je me sens de partager des moments authentiques qui dépassent le cadre de la musique. C’est ce que je souhaite à tout ceux qui partagent cette passion, et à tous les autres aussi, d’ailleurs …

2

Merci pour le partage.