Metrum Acoustics Ambre : Raspberry Pi4 inside ? 1


Je possède depuis maintenant plus d’un an un transport réseau Ambre de chez Metrum Acoustics qui me satisfait pleinement. Je l’utilise sur mon système casque en connexion i2S (RJ45) avec le DAC Amethyst également de chez Metrum. Je ne me sers que de la partie DAC de l’Amethyst, la partie amplification casque étant gérée depuis maintenant quelques mois par un Pass HPA-1. L’Ambre a été très légèrement modifiée dans le sens où toutes les modifications sont réversibles. On peut citer le remplacement du câble ethernet interne entre le Raspberry Pi3 et la carte Metrum mais également les fusibles. Je ne reviendrai pas sur les différentes distributions disponibles qui permettent à tout un chacun de trouver chaussure à son pied.

Depuis quelques mois, un nouveau modèle de Raspberry Pi a fait son apparition. Il s’agit de la version 4 de ce produit qui a été assez décrié au démarrage en raison de problèmes sur l’alimentation par USB-C mais également en raison de la température de fonctionnement beaucoup plus élevée que sur la version Pi3. Ce dernier problème commence à être corrigé avec des évolutions de firmware de cette Pi4. En regardant le “layout” de cette Pi4 en comparaison de la Pi3 et prenant en compte que Metrum utilise le Raspberry via son interface GPIO, nous en avons convenu avec Gordian, compère de réflexions, que le remplacement de la Pi3 par la Pi4 pouvait être un axe de test assez intéressant voire “fun”. Je me suis donc lancé dans l’investissement d’une version 4Go du Pi4 , qui semble être très demandée compte tenu des délais d’attente.

Quand on regarde de plus près, le “layout” n’est pas tout à fait identique entre la PI3 et la Pi4 puisque le connecteur ethernet de la Pi4 se positionne juste devant le transformateur de l’alimentation. L’installation se fait donc sans problème particulier : il suffit de dévisser les 4 écrous fixant la Pi3 sur ses entretoises, positionner la Pi4 sur ces entretoises et dans le GPIO, dévisser le transfo pour le glisser plus vers la face avant de manière à pouvoir faire passer le connecteur ethernet mâle du cordon. J’oubliais, il faut aussi dessouder le câble bleu reliant le Raspberry à la carte Metrum. Sa fonction est de récupérer le signal ethernet et par voie de conséquence d’allumer la led “LAN” en façade. Pour l’instant nous tournons sans ce câble mais cela ne sera pas un problème de le ressouder. Au préalable j’avais pris la “précaution” compte-tenu de la réputation du Pi4 à chauffer, de lui adjoindre des dissipateurs achetés sur amazon.

Une fois tout rebranché, il suffit de trouver une version d’OS compatible pour Raspberry 4. A ma connaissance, c’est le cas pour RoPieee, GentooPlayer et depuis quelques jours pour AudioLinux. A noter que la version 4Go permet de monter en RAM AudioLinux, ce qui n’est pas possible dans la version d’origine de l’Ambre avec un Pi3. Comme pour une Pi3 il faut choisir dans l’OS sa “carte son” (Hifiberry-digi-Pro) et l’installer via les menus des OS ou à la main avec AudioLinux (/boot/config.txt). Une fois la carte MicroSD glissée dans le connecteur du Pi4, il suffit de mettre en route et ….d’écouter. A noter que Piero OLMEDA, qui propose AudioLinux, indique qu’un Raspberry 4 propose des latences CPU très faibles en comparaison d’un Pi3.

Maintenant que tout fonctionne, il convient de passer aux écoutes. Tout d’abord, la restitution a évolué de façon assez significative dans les 50 premières heures : passant de tendue, raide et finalement assez agressive à une restitution, beaucoup plus modulée sur tout le spectre et un gain très notable en douceur. Après 75-100 heures, l’agressivité s’est estompée. Ce qui frappe alors dès les premières notes c’est cette scène sonore qui prend de l’ampleur à la fois en profondeur et largeur sans perdre de focalisation sur les instruments. Les détails sont bien présents, plus qu’avec le Pi3 dans la même configuration d’OS. La fluidité, les enchaînements et les silences se font avec un délié étonnant que je n’avais jamais réussi à atteindre avec l’Ambre vs le dCS Network Bridge et ceci quel que soit la distribution utilisée. Avec le Pi3, l’Ambre venait “chatouiller” le dCS en performance mais sans arriver à le rattraper notamment sur les orchestrations complexes avec des messages notamment sur différents plans. Je n’ai plus le dCS Network Bridge afin de faire une comparaison directe mais avec le Pi4 installé dans l’Ambre, sur ces même titres complexes et étagés, l’Ambre semble faire jeu égal avec le dCS. Je ne ferai pas de comparaison des différentes distributions utilisées, essentiellement GentooPlayer et AudioLinux) mais je peux vous assurer que ces deux dernières permettent d’aller encore plus loin notamment avec la dernière version de AudioLinux qui permet un chargement en RAM (4 Go nécessaires, mais à essayer sur un Pi 4 2Go) mais aussi de stocker différentes configurations à la volée permettant de jouer sur des paramètres RT, d’isolation d’IRQ et de CPU, etc…

Bien entendu, il y a quelques revers : 1/ le Pi4 chauffe plus que le Pi3 et l’équiper de radiateurs si on veut fermer le capot de l’Ambre semble s’imposer. 2/ il va sans dire que ces modifications se font, avec perte de garantie, ce qui est totalement assumé de ma part.

En conclusion, ce tweak pas très compliqué et d’un prix assez contenu permet de faire grimper encore en gamme ce produit étonnant et bien conçu quant à sa capacité à évoluer. Metrum est assez peu réactif aux questions et aux évolutions logicielles (RoPieee en version 47 depuis des mois, la led bleue qui clignote sans cesse quand on n’utilise pas RoPieee,..), donc quelques tweak permettant de prolonger la pérennité d’un produit de ce type est toujours bon à prendre. Cela démontre bien qu’au delà de la capacité de la partie logicielle à délivrer une restitution sonore très différente d’une distribution à l’autre, la partie hardware, en l’occurrence le Pi4, n’est pas à négliger. Certain manufacturiers feraient bien de s’en inspirer au risque de devenir désuet à plus ou moins court terme.

Les essais ont été réalisés sur mon système casque avec Roonbridge chargé en RAM à la fois avec GentooPlayer et AudioLinux. La version de Roon Server est la 1.7 (505).

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

1commentaire

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

Suite à quelques problèmes d’inscription sur le site qui semblent résolus, vous trouverez si dessous quelques réponses à des questions qui m’ont été posées par Guilders :

Ai-je pu remettre en place le Pi3 dans l’ambre afin de valider les différences perçues

Oui bien sûr. L’aller retour ne demande qu’à débrancher/rebrancher quelques câbles et rebooter l’Ambre. Sur des titres de références cela n’est pas très contraignant.

As tu pu forer dans le boitier pour refixer l’alimentation ?

Non

Boitier fermé, pas de soucis de stabilité ou de chaleur excessive ?

Pas de soucis de stabilité mais effectivement et comme indiqué le boitier est plus chaud. je n’ai pas fait de mesures de températures autres que celles fournies par les distributions installées.

La consommation du Pi4 n’est elle pas supérieure à celle du Pi3 et l’alimentation de l’ambre est elle suffisante ?

Je n’ai pas de mesures de consommation. N’ayant pas constaté d’instabilité sur le long terme j’aurais tendance à dire qu’il n’y a pas de problème de dimensionnement de l’alimentation.

Compatibilité UPnP

Pour l’UPnP, le mieux est certainement d’installer RoPieee XL, ce que je n’ai pas fait m’étant focalisé sur Gentooplayer et AudioLinux. Je suppose que les autres distributions compatibles Pi4 vont devenir disponibles dans un avenir proche.

Comptes-tu mettre à la disposition tes images ?

Ce ne sont pas mes images mais des images disponibles gratuitement ou payantes qu’il est assez aisé de paramétrer pour l’Ambre car basé sur les mêmes paramètres que la Pi3.

Quelles version de Roon a supporté les essais ?

Le dernier build de la 1.6 puis la 1.7 Build 500 et finalement la 1.7 Build 505 qui apporte un changement notable dans la restitution.

Quant à la rigueur des tests évoqués par certains…ma démarche n’a pas pour volonté de convaincre mais d’informer des orientations que je peux suivre. Quant au côté “dubitatif” comme d’habitude : essayez par vous même : ça fera avancer les discussions sur les forums.