[essais] Optimisation réseau : ground box Entreq   Mise à jour récente !


Entreq Silver Minimus

Dans le cadre de l’optimisation de la lecture dématérialisée, sujet abordé préalablement parlé ici, ici et encore ici, j’ai pu essayer chez moi pendant quelques semaines des solutions dites “ground box” qui permettent une mise à la terre optimisée au travers des différents minéraux utilisés dans la boîte mais également des câbles associés.

Cette idée m’est venue en raison des borniers de terre présents sur les 2 switches DLINK modifiés par Paul Pang que j’ai en ma possession. Mon idée première était de relier ces bornier à une “ground box” et notamment celle d’Entreq qui semble faire référence dans ce domaine. Après discussion avec un revendeur de ces produits, il m’a plutôt orienté vers l’utilisation de câbles Eartha Cupper et Eartha Apollo avec connectique RJ45 de manière à mettre à la terre “le réseau” dans son entièreté. A noter comme vous pouvez le voir ci-dessous qu’il existe un grand nombre de connectiques associées aux différents besoins des clients.

La boîte est arrivée parfaitement emballée, elle même dans une boîte en bois que l’on doit dévisser et accusant un petit 2kg sur la balance. La Silver Minimus est arrivée également parfaitement cirée apportant ainsi un effet odorant certain. Les Eartha Cupper sont livrés dans une boîte en carton alors que les Apollo, bien plus chers, sont eux aussi livrés dans une boîte en bois fermée par 4 vis. On est bien dans une logique marketing où le bois est présent de bout en bout de l’expérience. Le choix de la Silver Minimus a été dicté par une logique tarifaire (autour de 500€ max) et par le fait que je n’avais besoin que de deux connectiques ce qui semblait largement suffisant pour mon besoin ethernet.

En terme de branchement, rien de compliqué du tout puisqu’il s’agit de bancher le crochet en cuivre du câble sur la “Ground Box” et la connectique RJ45 dans les switches. Pour ma part j’ai donc branché un câble identique (Cupper puis Apollo) dans mes 2 switches Paul Pang et j’ai commencé les essais avec le Cupper (89€)

Entreq Eartha Apollo

Dès les premières secondes de branchement, je n’entends strictement rien. Pas de problèmes, je vais laisser tourner car il me semble avoir lu en quelque part qu’il faut que le système “s’habitue” à cette mise à la terre, un peu comme les câbles de chez “HighFidelity Cables” qui étaient basés sur une magnétisation (ou démagnétisation – ça dépend de la lune) du système. Après une semaine il me semble discerner une aération et transparence améliorées. Après deux semaines, je dois admettre, un peu dubitatif, que je n’entends rien de transcendant. Je me décide à passer au haut de gamme du câbleRJ45 de mise à la terre : l’Apollo (579€). Là encore, pas d’effet outre mesure sur mon système. Je persiste et laisse mon système s’habituer au système Entreq (Silver Minimus + Eartha Apollo).

Après une semaine, il me semble percevoir plus d’aération et de transparence encore une fois, comme dans le cas du Cupper mais franchement rien qui ne me fasse exploser de joie. Profitant du passage à la maison d’une autre paire d’oreille aguerrie, nous tentons l’essai ultime : nous enlevons la Ground Box et ses câbles. Et bien, je dois dire que bien nous en a pris car en aussi peu de temps qu’il faut pour le dire, le système a gagné en lisibilité et finalement aération. Un voile s’est dissipé sur la restitution, comme un bouchon en moins.

En résumé, notre cerveau nous joue quand même de sacrés tours. J’étais à deux doigts de m’auto-convaincre que la Ground Box et ses câbles m’apportaient un plus et bien sûr, plus le câble était cher, mieux c’était. Pendant les essais, ne jamais oublié de revenir aux basiques et revenir en arrière. Dans ce cas précis cela a pris 30 secondes et surtout ça m’a permis de mettre mes économies ailleurs.

En conclusion, la Ground Box Entreq Silver Minimus et ses câbles RJ45 associés, n’apportent rien chez moi dans une utilisation sur mon réseau ethernet. Bien sûr il faudrait creuser pour comprendre si cela ne fonctionne pas chez moi, dans ma configuration spécifique (Switches reclockés avec alim linéaires, terre déjà très bonne, etc…) ou si finalement cela n’apporte rien du tout. Chez d’autres, comme expliqué ici, cela semble fonctionner mais nous ne sommes pas dans une utilisation réseau uniquement. En résumé et comme d’habitude, essayer chez vous, sur du long terme, et n’hésitez pas à faire des allers-retours et impliquer d’autres paires d’oreilles que les vôtres qui auraient tendance à influencer votre cerveau.

Laissez un commentaire