Optimisation Metrum Acoustics Ambre : deux fusibles et quelques câbles réseau 2


Après les fusibles Synergistic Research Black en 250mA/T, j’ai investi dans la version “Blue” de ces fusibles mais en choisissant une valeur légèrement plus élevée que la valeur d’origine : 315mA.

Le système d’écoute est celui dédié à l’écoute casque (
http://patatorz.com/materiel-de-reference/ ), l’Ambre tournant sous la version 47 de RoPieee proposée par Metrum Acoustics. L’ampli casque/dac Metrum Acoustics Amethyst a quant à lui un fusible standard. Le passage sur un Synergistic Research Blue, lui aussi de 315mA) s’effectuera dans un deuxième temps après validation de l’apport sur la source. Le changement de fusible ne demande pas d’effort particulier, à part de dévisser le capot de l’appareil. Je n’ai pas prêté pour l’instant d’attention particulière au sens du fusible : je le ferai certainement dans un deuxième temps puisque, d’après certaines lectures, l’impact peut ne pas être négligeable.

Le passage des fusibles standards aux fusibles Synergistic Research Black avait apporté son lot d’amélioration. L’équilibre global demeurait inchangé et l’impact était essentiellement sur le bas du spectre, lui conférant plus d’autorité et d’impact. Le passage aux fusibles Synergistic Research Blue a demandé un rodage supérieur à 200 heures. Au changement de fusibles, je dois avoué que le résultat n’était pas probant : scène plate, bande passante rétrécie comme si on avait tronqué le haut et le bas du spectre. Au fur et à mesure des heures d’écoutes, la restitution de l’ambre s’ouvre et on retrouve une bande passante élargie et pleine d’autorité aussi bien dans le haut que dans le bas. Ce qui est frappant avec la version Blue des fusibles, c’est la capacité à restituer le bas du spectre avec plus de précision et de détails, bien plus qu’avec la version Black. Le deuxième point qui frappe est la fluidité et la capacité aux notes à durer. Autant le passage des fusibles “stocks” aux fusibles Black avait apporté un plus indéniable, autant après le passage aux Blue un retour en arrière est impossible.

Cependant, l’amélioration du rendu sonore de l’Ambre ne passe pas uniquement par le changement de fusibles. Depuis que je possède l’Ambre, j’ai fait quelques essais sur les câbles ethernet, à la fois sur le câble reliant l’ambre à l’amethyst en i2S mais également sur le câble interne reliant la sortie du Raspberry Pi à la carte streamer “Made in Metrum” (ici). Ces essais, initiés en novembre 2018, ont demandé plus de temps que prévu compte tenu des permutations. Les câbles testés étaient : un câble Pachanko Lan/i2s en 50cm, des SOTM CAT6 HG en 20cm et 50cm, des BlueJean en 2feets cat5e et cat6. J’aurais voulu tester un Sablon Audio dont on peut lire le plus grand bien mais faute de temps et de capacité à investir (taille “custom” en 20cm) je laisserai à d’autre le loisir des essais.

En ce qui concerne le câble interne, la qualité du SOTM Cat6 HG est indéniable. Ce câble apporte plus d’impact dans le bas avec plus de lisibilité que le Pachanko et le câble d’origine. La dynamique est bien présente et juste ce câble commence à sublimer ce petit set d’écoute casque. Le Pachanko ne démérite et propose déjà une belle amélioration sur la scène sonore par rapport au câble “stock” mais cela est sans commune mesure par rapport au SOTM. Soyons aussi honnête, la longueur de câble peut aussi avoir un impact non négligeable sur la restitution de la performance. Il faut avouer que seul SOTM propose aujourd’hui un câble en 20cm permettant de rentrer dans l’ambre. En ce qui concerne le câble i2S reliant l’Amethyst à l’Ambre, là encore l’impact du SOTM Cat6 HG est identique au câble utilisé en interne de l’Ambre. Les Blue Jean et le Pachanko ne tiennent pas la comparaison. La configuration en “full” SOTM (interne et liaison entre Ambre et Amethyst) apporte un niveau de fluidité, de dynamique et d’intensité qu’il n’est pas possible d’atteindre avec les autres câbles. A noter que le Pachanko fait jeu égal avec le SOTM CAT6 HG en cm (donc longueurs équivalentes) sur la liaison i2S. Ceci semblerait aller dans le sens de privilégier la longueur de câble ethernet/i2S la plus courte possible si on cherche le meilleur niveau de performance. Bien sûr cela n’est pas forcément possible en fonction des installations et c’est certainement une des contraintes de l’i2S que quelques-uns ne souhaitent pas entendre.

En conclusion, ces évolutions de fusibles (2×130€) et de câbles ethernet (2×250€ pour les SOTM Cat6 HG) magnifient la performance de ce petit streamer, encore une fois très bien conçu et qui m’apporte tous les jours la joie d’écouter de nouveau au casque.

Ajouter un commentaire

L'addresse électronque est déjà enregistrée sur le site. S'il vous plaît, veuillez utiliser Le formulaire de connexion ou veuillez saisir un autre.

Vous avez saisi un nom d'utilisateur ou mot de passe incorrects

Sorry that something went wrong, repeat again!

2commentaires

des plus récents
Meilleur des plus récents des plus anciens
1

“En ce qui concerne le câble i2S reliant l’Amethyst à l’Ambre, là encore l’impact du SOTM Cat6 HG est identique au câble utilisé en interne de l’Ambre… La configuration en “full” SOTM (interne et liaison entre Ambre et Amethyst) apporte un niveau de fluidité, de dynamique et d’intensité qu’il n’est pas possible d’atteindre avec les autres câbles.”

À ce propos, je me demande ce qu’il faudrait faire avec le cable RJ45 qui relie l’Ambre au routeur… Serait-il nécessaire de remplacer ce cable pour réaliser “la configuration en ‘full’ SOTM” dont il est question dans cet article?

2

Bonjour, dans ma configuration, l’ambre est relié en ethernet à un répéteur wifi Netgear Orbi RBK50. Cette liaison est assurée par un SOtM Cat6 HG en 50cm. La configuration est donc en « full SOtM » depuis le routeur, en passant par la liaison i2s entre l’ambre et l’amethyst et jusqu’à la connection interne de l’ambre. En comparaison du Pachanko ou d’un câble Paul Pang le Sotm relié au routeur apporte objectivement un petit plus mais l’apport est moins evident que sur l’i2s et sur le câble interne. On y gagne en lisibilité surtout dans le bas du spectre. Il est à noter que ma configuration casque n’est pas optimisée au niveau du switch ethernet et ne le sera pas. Je laisserai les personnes ayant l’ambre sur un système optimisé au niveau du switch partager leur retour sur ce point particulier.